Regard carpologique sur les patrimoines céréaliers de l’Antiquité aux temps modernes en France – Marie-Pierre Ruas

Une intervention de Marie-Pierre Ruas, membre de l‘UMR 7209 – Archéozoologie, Archéobotanique

Ecouter l’enregistrement sonore

Résumé

En Europe, depuis l’arrivée et l’exploitation de plusieurs céréales au Néolithique, domestiquées au Proche-Orient, les sociétés sylvo-agro-pastorales ont composé leur patrimoine agro-alimentaire selon divers choix et contraintes locales (techniques, agrologiques, culturels, économiques etc.). Une revue diachronique à partir des données archéobotaniques sur les céréales qui furent cultivées en France permettra de suivre et caractériser les changements dans les patrimoines céréaliers entre l’Antiquité et la Période Moderne. Le croisement des résultats carpologiques avec les travaux historiens sur les textes et l’iconographie illustreront l’histoire de certaines cultures médiévales et modernes. Persistances et adoptions d’espèces seront discutées à travers l’exemple des avoines (Avena sativa et Avena strigosa), de l’engrain (Triticum monococcum), des millets (Panicum miliaceum et Setaria italica) et du sorgho (Sorghum bicolor) et d’une pseudo-céréale, le sarrasin (Fagopyrum esculentum).

Pâte céréalière carbonisée, 10e s. (© M.-P. Ruas)
Pâte céréalière carbonisée, 10e s. (© M.-P. Ruas)

Bibliographie

Ouvrage

Ruas M.-P. (2002). Productions agricoles, stockage et finage en Montagne Noire médiévale : le grenier castral de Durfort (Tarn), Paris, MSH, (Documents d’Archéologie Française, 93), 231p. (un cas d’école de conservation de stocks de grains dans un grenier incendié)

Articles

Ruas M.-P. (1998). « Les plantes consommées au Moyen Age en France méridionale d’après les semences archéologiques. », in : Campech. S. & Pousthomis-Dalle N. (éds.), « Usages et goûts culinaires au Moyen Age en Languedoc et en Aquitaine. », Actes du colloque (Carcassonne, 1996), Archéologie du Midi Médiéval, 15-16 : 179-204. (première synthèse sur les plantes attestées par la carpologie en France méridionale médiévale)

Ruas M.-P. & Pradat B. (2001). « Les semences découvertes : plantes attestées et origine des déchets. » et « Cultures et pratiques agropastorales : céréales, lin et prairies. »,, in : Catteddu I. (dir.), Les habitats carolingiens de Montours et de la Chapelle-Saint-Aubert (Ille-et-Vilaine)., Coll. Archéologie Préventive, Autoroute A84. Paris, Editions de la Maison des Sciences de l’Homme, (Documents d’Archéologie Française, série Archéologie Préventive, 89) : 65-79 et : 219-221. (mise en évidence de la culture de deux avoines en Bretagne)

Lepetz S., Matterne V., Ruas M.-P. & Yvinec J.-H. (2002). « L’agriculture et l’élevage en France septentrionale de l’Âge du Fer À l’an mil. Approches carpologique et archéozoologique. », in : Belmont A. (éd.), Autour d’Olivier de Serres. Pratiques agricoles et pensée agronomique du Néolithique aux enjeux actuels, Actes du colloque, Le Pradel (Ardèche), 27-29 sept. 2000. Association d’Histoire des Sociétés Rurales, Bibliothèque d’Histoire Rurales 6 : 70-108. (lecture diachronique des spectres végétaux et animaux en France du nord)

Ruas M.-P. (2003). « Des grains aux pratiques : le traitement des céréales au XIVe siècle en Montagne Noire. », in : Anderson P. Cummings L. Schippers T. & Simonel B. (éd.), Le traitement des récoltes : un regard sur la diversité du Néolithique au présent, actes des XXIIIe Rencontres internationales d’archéologie et d’histoire d’Antibes, Juan-les-Pins, Antibes 17-19 oct. 2002, , ADPCA : 173-200. (itinéraire technique de décorticage-séchage des grains)

Ruas M.-P., Bouby L, Py V. & Cazes J.-P. (2005). « An 11th century A.D. burnt granary at La Gravette, south-western France: preliminary archaeobotanical results. », in : Buxo R. Jacomet S. & Bittman F. (eds), Interaction between Man and Plants. New Progress in Archaeobotanical Research, Actes du 13e Symposium de l’IWGP, Girona (Spain) may 2004, Vegetation History and Archaeobotany 14 (4) :416-426. (grains stockés dans un grenier médiéval incendié où l’engrain est avéré comme culture)

Ruas M.-P. (2005). « Aspects of early medieval farming from sites in Mediterranean France. », in : Buxo R., Jacomet S. & Bittman F. (eds), Interaction between Man and Plants. New Progress in Archaeobotanical Research, Actes du 13e Symposium de l’IWGP, Girona (Spain) may 2004, Vegetation History and Archaeobotany 14(4) : 400-415. (petite revue carpologique sur la France alto-médiévale méditerranéenne)

Hallavant C. & Ruas M.-P. (2007). « Alimentation médiévale en montagne pyrénéenne d’après les graines et les fruits archéologiques. » in : Boetsch G. & Hubert A. (éds.), Montagne et alimentation, actes de l’université d’été de Vallouise 3-8 juillet 2006, Collection Anthropologie des populations alpines, Editions Hautes-Alpes : 35-52. (céréales, fruits, légumineuses en montagne)

Ruas M.-P. (2007) « La parole des grains : enquête archéobotanique sur l’engrain (Triticum monococcum L.) au Moyen Âge en France. », in : Durand A. & Maggiori L. (éds.), Plantes exploitées, plantes cultivées : cultures, techniques et discours. Etudes offertes à Georges Comet, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, Coll. Cahier d’Histoire des Techniques, 6 : 149-170. (entre texte et carpologie, une histoire de l’engrain)

Ruas M.-P. (2008). « L’alimentation au haut Moyen Âge en Île-de-France. État des connaissances sur les cultures du Haut Moyen Age et traitement des récoltes céréalières d’après les structures de combustion : les sites franciliens. », in : Gentili F . et A. Lefèvre (dir.), L’habitat rural du Haut Moyen Âge en Île-de-France, Travaux du Projet collectif de Recherche, bilan 2004-2006, 2ème supplément au Bulletin d’Archéologie du Vexin Français : 23-30. (discussion sur l’interprétation des « séchoirs » à grain)

Ruas M.-P., Tengberg M., Ettahiri A. S., Fili A. et Van Staëvel J.-P. (2011). Archaeobotanical research at the medieval fortified site of Îgîlîz (Anti-Atlas, Morocco) with particular reference to the exploitation of the argan tree, Vegetation History Archaeobotany 20(5), Special issue: Proceedings of the 15th Conference of the International Work Group for Palaeoethnobotany, Wilhelmshaven 2010: 419–433. (premières mentions archéobotaniques du sorgho au Maroc).

Ruas M.-P et Zech-Matterne V., avec la coll. de Dietsch-Sellami, M.-F., Pradat B., Preiss S., (2012). « Les avoines dans les productions agro-pastorales du nord-ouest de la France. Données carpologiques et indications textuelles », in : Carpentier V. et Marcigny C. (éds) « Des hommes aux champs. Pour une archéologie des espaces ruraux dans le Nord de la France, du Néolithique au Moyen Âge », actes de la table ronde nationale, Caen, Calvados, 8-9 oct. 2008, Presses Universitaires de Rennes : 327-265. (discussion autour de premières cultures de l’avoine en Normandie à l’âge du Fer et des cultures médiévales de deux avoines)

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Regard carpologique sur les patrimoines céréaliers de l’Antiquité aux temps modernes en France – Marie-Pierre Ruas »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *